Vice-Président du Département du Var - Maire de Callian

L'actu du Pays de Fayence et du Canton de Roquebrune sur Argens

Enfin un lycée en pays de Fayence ?

Mes chers concitoyens du Pays de Fayence,


Vingt ans de travail et de lutte ont trouvé leur récompense en ce mercredi 5 avril 2017, date qui restera marquée d’une pierre blanche pour notre Pays de Fayence. Le Président de la Région Paca, Christian Estrosi, vient en effet d’annoncer la décision que la Région a prise, d’implanter à Montauroux le seul lycée qui sera construit dans le Var pour cette mandature.

Il ne s’agit cette fois plus d’une promesse de campagne, mais bien d’une décision exécutive d’une collectivité : le budget (40 millions d’euros) et le calendrier (mise en service à la rentrée 2021) sont actés.  Il y a lieu de nous en réjouir à bien des titres, et en tout premier lieu pour les familles, pour nos futurs lycéens qui ne subiront plus, au contraire de tous ceux qui les ont précédés, les trajets surhumains qui remettaient profondément en cause le principe d’égalité des chances. Ce sont des trajets coûteux qui disparaissent ainsi par la même occasion.


C’est le signe que la mobilisation constante des associations, hier sous l’égide de M.Bussetta, dont le flambeau est repris aujourd’hui par des parents qui ont rassemblé près de 2000 signatures sur leur dernière pétition, a produit ses effets. L’implication de la société civile, dont nous aurons très rapidement encore besoin, est une des très bonnes nouvelles de ce dossier.


C’est le résultat de la mobilisation de nos amis élus régionaux qui se sont montrés particulièrement déterminés sur le sujet, comme Philippe Vitel, Jean-Pierre Colin et aussi notre ami Calliannais Michel Rezk, qui était candidat sur la même liste régionale et qui a relayé nos messages avec force. C’est aussi le résultat du travail au long cours de notre député Olivier Audibert-Troin. C’est l’illustration éclatante de ce qu’une gouvernance d’union de la droite et du centre peut être une gouvernance résolue, efficace et qui tient ses promesses. Il n’y a pas de raison de ne pas s’en souvenir pour les échéances nationales.


C’est enfin une aubaine pour le Pays de Fayence et pour la commune de Montauroux qui vont accueillir un établissement générant des dizaines d’emplois directs et indirects, et qui va tirer notre territoire vers le haut. Encore faudra-t-il nous entendre sur le type de lycée que nous voulons et qui sera le mieux adapté à notre territoire. L’annonce qui vient d’être faite n’est pas seulement un aboutissement, elle constitue surtout l’élément déclencheur d’une réflexion sur la spécialisation de ce lycée et des filières qu’il mettra en œuvre. Faut-il centrer ce futur lycée sur le sport, sur l’hôtellerie et la restauration, sur les filières agricoles, sur celles du bâtiment, pour ne citer que ces exemples ?


Voilà la réflexion qui nous attend, et qui doit mobiliser tous les acteurs du territoire, et au premier chef, la communauté éducative que je sais très concernée et très consciente de la difficulté et de l’importance de l’exercice.


Téléchargement du L'actu du Pays de Fayence Numéro 23 ici